Calorifugeage

Isolation des réseaux hydrauliques par calorifugeage

Les pertes de chaleur au niveau des tuyauteries peuvent s’avérer importantes. La production d’eau chaude se fait en principe relativement loin des pièces de vies, dans des locaux bien souvent non chauffés.

L’acheminement de l’eau vers les émetteurs de chauffage peut faire perdre jusqu’à 20% des calories de l’eau chaude en raison de la longueur du réseau et d’un manque d’isolation.

Ces déperditions impliquent une augmentation de votre consommation d’énergie pour compenser, et donc une hausse de vos dépenses énergétiques.

Réaliser un calorifugeage représente donc un investissement sur le long terme pour stimuler la performance énergétique et donc réduire les coûts.

Les avantages

  • Jusqu’à 10% d’économies d’énergie par an:

L’isolation du réseau hydraulique permet de réduire de façon très significative les déperditions de chaleur et ainsi la consommation énergétique.

  • Le calorifugeage permet de protéger la tuyauterie contre le gel provoquant l’arrêt du système d’arrivée d’eau
  • Maîtrise des températures ambiantes et conservation de la chaleur au sein des réseaux
  • Prévention sanitaire : En maintenant l’eau chaude à température constante le calorifugeage permet de limiter la prolifération des légionnelles

Economisez jusqu'à 0%

ISO_POWER-isolation-combles-schema

Le calorifugeage, des travaux simples et des avantages non négligeables​

 

Quels sont les matériaux utilisés ?

Il existe une grande variété de matériaux isolants, chacun offrant des points forts et des limites bien spécifiques.

Le calorifugeage des tuyaux d’eau chaude sanitaire doit respecter certains critères de performance énergétique pour être éligible aux aides financières. Pour arriver à cette performance, les ouvriers ont le choix entre plusieurs matériaux dont la résistance thermique est très efficace : laines minérales, mousses alvéolaires ou encore isolants biosourcés. Parmi les laines minérales, on trouve la laine de verre et la laine de roche, cette dernière étant particulièrement adaptée au calorifuge des tuyaux d’eau chaude.

Pour éviter que l’isolation ne s’effrite au fil du temps, des coques en PVC lavable sont également ajoutées aux manchons isolants.
Il existe plusieurs classes de calorifugeage déterminées par la réglementation, allant de 1 à 6. Une classe plus élevée indique une isolation plus performante.

 

Les équipements concernés :

    • Les canalisations d’eau chaude et d’eau froide (pour se protéger de la condensation)
    • Les installations dans lesquelles peuvent circuler les fluides caloporteurs, comme au sein des chaudières
    • Les citernes ainsi que les réservoirs

 

Le calorifugeage des réseaux hydrauliques est une opération prise en charge à 100% par le dispositif des certificats d’économies d’Energie.

Une question ? Contactez-nous